Portrait de Chef | Anne Sophie Pic

3403-ANNE-SOPHIE-PIC

“Cuisiner pour ceux qu’on aime, la plus belle preuve d’amour”. Chez les Pic, la cuisine est une histoire de famille. Pendant plus d’un siècle, quatre personnalités fortes se sont succédées au commande de la Maison Pic, deux femmes et deux hommes, une vraie famille.

La première de la lignée Pic, c’est Sophie à l’Auberge des Pins dans les Cévennes. Son fils André lui succède et décide de transférer son hôtel et son restaurant au coeur de Valence. Il s’installe avenue Victor Hugo au bord de la célèbre Nationale 7 et décroche en 1934 3 étoiles au Michelin. Jacques, son fils, le père d’Anne-Sophie, lui succède brillamment mettant à la carte des plats mythiques comme le loup au caviar ou le gratin de queues d’écrevisses.

Baignée depuis toujours dans l’univers de la cuisine et de l’amour du produit, Anne-Sophie, veut faire différemment et part à l’étranger suivre des études de commerce, elle voyage à travers le monde et y rencontre son mari, David Sinapian. Rattrapée par sa vraie passion, elle décide de se consacrer à la cuisine et commence son apprentissage auprès de son père. Le décès soudain de ce dernier en septembre 1992, quelques mois à peine après le retour d’Anne-Sophie, bouleverse les projets de chacun.

Anne-Sophie Pic n’est pas prête à lui succéder. Commence alors un rude apprentissage. Mais elle fait face, elle apprend, elle crée, elle innove, elle s’oppose au machisme de la profession. C’est un nouveau départ. Anne-Sophie s’affranchit du style paternel et crée sa propre identité culinaire toute en féminité et légèreté. Elle s’inspire de Paul Bocuse pour les émotions de sa cuisine, de Michel Bras pour sa cuisine d’auteur d’autodidacte et de son père Jacques Pic bien sur. Coquille Saint-Jacques avec son lait aromatisé au rhum, fenouil fondant piqué aux zestes d’orange et agrumes safranés, bar de ligne aux oignons doux confits, huîtres et yaourt brassé à la réglisse, betterave et café arabica sont ses plats signatures.

C’est ce style bien a elle qui l’a couronné de 3 étoiles au Michelin en 1997. Evénement historique, car elle succède à Eugénie Brazier, figure mythique de la gastronomie française, seule femme triplement étoilée.

Avec son mari, en charge de l’administration de l’hôtel, rénové et agrandi, elle préside au devenir de la Maison Pic. Son ascension est fulgurante avec une série de livres de cuisine, Le bistrot Le 7, l’école de cuisine Scook en 2009 et la reprise de la Rotonde, le restaurant gastronomique de l’hôtel Beau Rivage Palace en Suisse.

En parallèle de toutes ses activités, Anne-Sophie Pic se lance dans une nouvelle aventure : accompagner les enfants dans une découverte sensorielle du goût, transmettre émotions et savoir. Elle s’engage donc durablement, en faveur de ces problématiques en créant sa Fondation : Donnons du goût à l’enfance !


Source images Paris-is-beautiful.com / Happiness as an Art de Vivre :

3403-ANNE-SOPHIE-PIC Source : crédits © Jeff Nalin

twitter Portrait de Chef  | Anne Sophie Picpinterest Portrait de Chef  | Anne Sophie Picfacebook Portrait de Chef  | Anne Sophie Picgoogle Portrait de Chef  | Anne Sophie Pic

Cuisine & vins à Paris Les connaissez-vous ?

Your Comments

© 2013 paris-is-beautiful.com, All right reserved fr