La naissance de la médecine scientifique | Le 19ème siècle

1481_PARIS-19EME-SIECLE-MEDECINE

L’émergence d’une nouvelle conception de société, à la Révolution française, permet la naissance de la médecine scientifique.

A la fin du 18ème siècle, avec la Révolution française, un changement radical de vision de la société s’est opéré : il y a eu rejet de la société fondée sur la religion, l’autorité, la hiérarchie et la communauté, pour construire une société moderne fondée sur la raison, la science, le progrès, et l’individu.

De  raisonnements scientifiques jamais conduits jusque- là, va naître la médecine scientifique.

Le raisonnement quitte le vivant pour s’intéresser aux morts et multiplier les dissections.

Dans la seconde partie du siècle se développe la formation des soignants, en particulier dans le domaine de l’hygiène: des mères qui accouchent meurent encore de fièvre puerpérale. La saignée est déconseillée en cas de tuberculose. Philippe Pinel interdit l’enchaînement des aliénés dans les asiles de Paris.

Quelques grands médecins qui ont marqué le siècle, par leurs travaux sur les méthodes comme sur le traitement de maladies.

Claude Bernard (1813-1878).

Médecin et physiologiste, il enseigne successivement au Collège de France, à la Sorbonne et au Muséum d’Histoire Naturelle. Membre de la Royal Society en 1864, il est Sénateur lors du Second Empire,  élu à l’Académie Française en 1968 et reçoit la médaille Copley en 1876. Il est le fondateur de la méthode expérimentale OHERIC : Observation- Hypothèse- Expérience- Résultat- Interprétation- Conclusion.

Marie François Xavier Bichat (1771-1802).

Médecin biologiste à l’Hôtel-Dieu de Paris et physiologiste français, il découvre que le corps est constitué d’un ensemble de tissus qui forment un organisme et travaillent ensemble pour nous maintenir en vie. Ses recherches sont consignées dans quatre ouvrages fondamentaux.

Jean-Martin Charcot (1825-1893).

Neurologue et psychiatre, il est Médecin-chef à la Salpêtrière et en 1812, il obtient la chaire d’anatomie- pathologie à la Faculté. Il publie ses recherches sur la maladie de Parkinson, la maladie de Charcot et la sclérose en plaques. Il travaille sur l’hystérie et l’hypnose. Dans l’école renommée de la Salpêtrière, il a pour élève, en particulier, Sigmund Freud, élève qui traduit en allemand une publication de son maître « Leçons sur les maladies du système nerveux », en 1886.

René Laennec (1781-1826).

Médecin à l’hôpital Necker à Paris, il invente le stéthoscope en 1815 qui induit la pratique généralisée de l’auscultation. Il décrit des maladies dont la péritonite et la cirrhose et contribue à une meilleure connaissance de la tuberculose.

François Magendie (1783-1855) et Claude Bernard.

Ils donnent une nouvelle image de la maladie qui ne sera pas acceptée par les cliniciens de l’époque, parce qu’elle est fondée sur la connaissance du corps humain dans son état sain : la physiologie. Claude Bernard étudie le diabète, sans diagnostic établi sur une lésion : la maladie est une exacerbation de l’état normal.

Louis Pasteur (1822-1895).

Louis Pasteur étudie toute sa vie : il est géologue, physicien, chimiste puis médecin diplômé en 1868 par l’Université de Bonn. Ses découvertes lui valent de nombreux prix et distinctions. En 1884, il expose le principe général des vaccinations contre les maladies virulentes, en 1885, c’est la première vaccination antirabique chez l’homme. En 1887, Louis Pasteur est élu Secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences et en 1888, c’est l’inauguration de l’Institut Pasteur. Le réseau actuel des Instituts Pasteur concerne cinq continents et comprend huit mille cinq-cents collaborateurs. A Paris, actuellement, l’adresse de l’Institut est : Centre d’Immunologie humaine- 25 Rue du Docteur Roux- 75015, Paris. Pasteur a introduit la chimie dans la médecine, en mettant le microbe en évidence. Sa conception de la maladie est une maladie-agression à cause exogène.

Source images paris-is-beautiful.com / Happiness as an Art de Vivre :

1481_PARIS-19EME-SIECLE-MEDECINE : René-Théophile-Hyacinthe Laennec (1781 – 1826) French physician and inventor of the stethoscope.
Date  Early 19th Century. – Author : unknown – Wikipedia – Domaine public

twitter La naissance de la médecine scientifique | Le 19ème sièclepinterest La naissance de la médecine scientifique | Le 19ème sièclefacebook La naissance de la médecine scientifique | Le 19ème sièclegoogle La naissance de la médecine scientifique | Le 19ème siècle

Histoire de Paris

Your Comments

© 2013 paris-is-beautiful.com, All right reserved fr