Restauration, Monarchie de Juillet (1815-1848) | Le 19ème siècle

1404-PARIS-19EME-SIECLE-SDE-REPUBLIQUE

Eugène Delacroix (1798–1863) – La Liberté guidant le peuple –   1830 – Wikipedia – Domaine public

La seconde Restauration : Du 8 juillet 1815 au 2 août 1830.

Louis XVIII revient en France, à Paris, le 8 juillet 1815. Il tente un gouvernement modéré, de réconciliation entre les Royalistes et les Bonapartistes. L’assassinat de son neveu, le duc de Berry, le 13 décembre 1820 l’affaiblit. Le duc de Berry est poignardé à la sortie de l’Opéra de la Rue de Richelieu,  par un ouvrier bonapartiste Louis Pierre Louvel. Le pouvoir réel commence à être exercé par son frère, père du duc de Berry et futur Charles X. Le comte de Villèle, Chef du gouvernement  jusqu’en 1827 est ultraroyaliste. Louis XVIII meurt le 16 septembre 1824, aux Tuileries, après une maladie terrible : il est inhumé dans la Basilique Saint-Denis. Charles X, petit-fils de Louis XV, frère de Louis XVI et de Louis XVIII, devient roi le 24 septembre 1824.

Les Trois Glorieuses : Les 27, 28, et 29 juillet 1830.

Charles X en tentant de limiter la liberté de la presse et de n’accorder le droit de vote qu’aux citoyens fortunés, par la publication des  quatre ordonnances  de Saint-Cloud, provoque une nouvelle révolution. A la suite d’une tentative de coup d’Etat mené par Charles X le 25 juillet 1830, la population parisienne se soulève et combat pendant trois jours. Le 2 août,  Charles X abdique en faveur de son petit-fils (qui ne règnera pas) et s’exile.

La Monarchie de Juillet : Du 9 août 1830 au 24 février 1848. 

Son nom lui vient des Trois Glorieuses de Juillet, Louis Philippe 1er en devient le Monarque constitutionnel, roi des Français, le 9 août 1830. Fils aîné du duc d’Orléans « Philippe Egalité », il fut membre du Club des Jacobins et s’engagea dans l’armée révolutionnaire. En 1830,  il rétablit le drapeau tricolore, abaisse le cens, abolit la censure et déclare la liberté de la presse. Le principe de la Souveraineté nationale est notifié. La Révolution industrielle entraîne une forte expansion économique. Il lutte cependant contre les bonapartistes, les républicains, les légitimistes et les ouvriers dont les canuts de Lyon.

L’attentat de Fieschi : Le 28 juillet 1835.

Plusieurs attentats  visent le roi dont celui de Guiseppe Fieschi, corse, ancien militaire de l’armée napoléonienne. Le 28 juillet 1835, une  « machine infernale», faite de vingt-et-un canons de fusils juxtaposés, posée sur un appui de fenêtre explose, 50 Boulevard du Temple (entre le 3ème et le 11ème arrondissement).  Le Roi et sa famille sont épargnés mais l’attentat fait dix-huit morts et quarante-deux blessés. Fieschi, dont les motivations restent obscures est guillotiné avec ses deux complices le 19 février 1836. Des lois répressives concernent ensuite les républicains. Des saccages et des émeutes perturbent Paris et la province.

La Révolution : Les 22, 23 et 24 février 1848. La deuxième République est proclamée le 24 février 1848.

A Paris, les conditions de la vie ouvrière sont difficiles : misère, chômage, maladies, insalubrité, insécurité et injustices se conjuguent pour instaurer un climat social instable. La mortalité populaire est très élevée.

En 1847, l’opposition organise une campagne de «  banquets », sortes de réunions politiques, à Paris et dans les grandes villes. Sa principale revendication est la demande d’une Réforme électorale pour augmenter le nombre d’électeurs du système censitaire et le départ de François Guizot qui refuse d’entendre les aspirations démocratiques.

L’interdiction du banquet qui, reporté, doit se tenir à Paris le 22 février 1948, déclenche la Révolution de 1848. Des étudiants, des ouvriers et des bourgeois marchent vers la Chambre des Députés. Des combats de rue permanents s’amplifient après la fusillade meurtrière du Boulevard des Capucines (9ème-8ème arrondissements) et malgré la destitution de Guizot. Louis Philippe 1er ne veut pas tirer sur le foule et abdique en faveur de son petit-fils  mais, c’est trop tard,  Alphonse de Lamartine proclame la Deuxième  République. Un gouvernement provisoire se met en place.

twitter Restauration, Monarchie de Juillet (1815 1848) | Le 19ème siècle pinterest Restauration, Monarchie de Juillet (1815 1848) | Le 19ème siècle facebook Restauration, Monarchie de Juillet (1815 1848) | Le 19ème siècle google Restauration, Monarchie de Juillet (1815 1848) | Le 19ème siècle

Histoire de Paris

Your Comments

© 2013 paris-is-beautiful.com, All right reserved fr