Musée Jacquemart-André | Un hôtel particulier et une collection d’art sublime

  • 1999_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE
  • 2000_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE
  • 2001_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE
  • 2002_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE
  • 2003_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE
  • 1999_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE
  • 2003_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE

Bienvenue au Musée Jacquemart-André, un joyau d’art italien.

Edouard André et Nélie Jacquemart: un couple passionné d’art du 19ème siècle. Lui était homme politique et grand collectionneur. Elle, artiste et peintre. André fit construire un hôtel particulier somptueux. D’abord lieu de réceptions fastueuses, Edouard et Nélie le transformèrent en musée de leur vivant pour y présenter leurs collections.

L’escalier monumental, le jardin d’hiver, les salons, les appartements privés, et toutes les toiles de grands maîtres des différentes écoles, française, hollandaise, anglaise et italienne expriment encore de nos jours l’esprit et le charme que ce couple a souhaité transmettre.

La visite peut se finir par une pause gourmande au Café Jacquemart-André qui se trouve dans l’ancienne salle à manger du couple et qui est l’un des plus beaux salon de thé de Paris.

Un hôtel particulier avec une sublime collection d’art du Quattrocento italien au 18ème siècle.

La visite commence au rez-de-chaussée, à travers une enfilade de pièces ornées de peintures, de sculptures, d’objets d’art et de mobilier. On accède d’abord au salon des peintures qui accueille des tableaux des plus grands noms français du XVIIIe siècle : Boucher, Nattier, Chardin. Quelques “Canaletto” y sont également présentés.

Elle continue par le Grand Salon, la salle à manger et le salon de musique. Ce dernier donne accès au jardin d’hiver, innovation venue d’Angleterre très prisée sous Napoléon III. Il permettait aux invités de se détendre dans un cadre boisé, à la fraîcheur des arbres.

Près de ce jardin intérieur, un escalier d’honneur, monumental et léger à la fois, mène à la fresque réalisée par Giambattista Tiepolo : Henri III revenant de Pologne pour prendre la succession de son frère Charles IX sur le trône de France. Penchés au balcon, des hommes, des femmes et des enfants contemplent l’arrivée du roi de France. Peinte à l’origine pour la villa Contarini en Vénétie, cette fresque est achetée par le couple Jacquemart-André en 1893. Elle prélude alors au musée italien situé à l’étage. Elle est complétée d’une autre fresque située au plafond de la salle à manger, lieu actuel du Café Jacquemart-André.

Différentes pièces abritent de magnifiques sculptures accrochées selon la volonté de Nélie Jacquemart mais aussi des chefs-d’oeuvre de Pérugin, de Paolo Uccello ou encore de Giovanni Bellini.

L’ensemble du projet architectural ainsi que certaines toiles sont commentés et explicités dans les audio-guides.

Un peu d’histoire…

Alors que le Baron Haussmann, à la demande de Napoléon III, est en charge de modifier radicalement la physionomie du plan de Paris, de nombreux hôtels particuliers se construisent près du quartier de l’Opéra Garnier.

Vers 1868, Edouard André (1833-1894), fils de banquier et collectionneur depuis 1860, achète un terrain au boulevard Haussmann. L’édification de l’hôtel est confiée à l’architecte Henri Parent (1753-1835), réputé dans le milieu aristocratique pour la réalisation de luxueuses résidences parisiennes. Le chantier dure près de 6 ans et en 1876, l’inauguration connaît un succès et un faste sans précédent.

Le journal l’Illustration relate : « les éblouissements du bal féerique de M. André. Il est impossible de trouver un plus admirable cadre ». Cette assertion est d’autant plus vraie que le visiteur emprunte une rampe en arc de cercle et obtient un effet de surprise lorsqu’il peut enfin contempler la majestueuse façade de style classique.

En 1881, Edouard André épouse une artiste-peintre célèbre du nom de Nélie Jacquemart (1841-1912).

Ensemble, ils consacrent leur vie à réunir des objets d’arts, ne cessent de voyager dans le monde entier pour enrichir leur collection et meubler leur hôtel.

Le couple transforme l’hôtel en musée de leur vivant pour y présenter leur collection.

Le musée est géré depuis 1996 par Culturespaces, une société qui gère de nombreux monuments en France.


Infos prix :

Plein tarif : 11 €

Tarif réduit : 9,5 €

Audioguide : exposition temporaire : 4 € / collections permanentes : gratuit

Offre famille : entrée gratuite pour le 2e enfant âgé de 7 à 17 ans (avec 2 adultes et 1 enfant payant). Un audioguide en français, en anglais ou en espagnol est disponible à l’accueil du musée au prix de 5 €.


Autres infos :

La fin de la visite peut être agrémentée d’une dégustation au salon de thé et d’un passage par la boutique qui vend de beaux livres et bibelots.

Le site web existe en Fr / En et propose aussi une boutique en ligne.


Source images Paris-is-beautiful.com / Happiness as an Art de Vivre :

1999_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE : Source : http://www.musee-jacquemart-andre.com /2000_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE : Source : http://www.musee-jacquemart-andre.com /2001_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE : Source : Anna Kèsz ? / 2002_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE : Source : Anna Kèsz ? / 2003_MUSEE-JACQUEMART-ANDRE : Source : http://www.musee-jacquemart-andre.com /

twitter Musée Jacquemart André | Un hôtel particulier et une collection dart sublimepinterest Musée Jacquemart André | Un hôtel particulier et une collection dart sublimefacebook Musée Jacquemart André | Un hôtel particulier et une collection dart sublimegoogle Musée Jacquemart André | Un hôtel particulier et une collection dart sublime

,

Related Places

Place Your Review

Rate this place by clicking a star below :

Upload Image

Attach an image to your review.

Send To Friend

Captcha Verification
captcha image

Send Enquiry

Captcha Verification
captcha image

Claim Listing

What is the claim proccess?

Captcha Verification
captcha image

© 2013 paris-is-beautiful.com, All right reserved fr