Parc André Citroën | Un parc futuriste

  • 2064_PARCANDRECITROEN

Ce grand parc fait le bonheur des Parisiens de ce quartier très familial. Audacieux et futuriste, il ne ressemble à aucun autre parc de la Capitale.

Il y a deux façons d’aborder ce parc, soit de le découvrir comme un musée à ciel ouvert et de parcourir les différents jardins les uns après les autres comme on passerait d’une pièce à l’autre, soit de se mêler aux habitués et profiter du temps qui passe sur la grande étendue d’herbe.

Il est certain que, pendant les jours de grande chaleur, vous apprécierez les multiples jets d’eau sous lesquels les enfants aiment courir pour se rafraîchir.

Pour rendre votre visite inoubliable, il est possible de vous envoler dans le ciel grâce au Ballon Air relié au sol par un câble de 150m et de respirer à pleins poumons tout en admirant la vue sur Paris.

Un peu d’histoire…

André Citroën (1878-1935) bâtit une fabrique d’obus pendant la Première Guerre mondiale avant d’installer, dans sa fabrique, une usine de voitures. Près de Javel, sont construits des mythes de l’automobilisme : la Traction, la 2 CV et la DS. Mais fin des années 1970, plus rien n’est produit dans cette usine et les bâtiments sont progressivement désaffectés.

Les terrains sont achetés à la Ville de Paris qui décide d’y aménager un jardin. Un concours international est lancé en juillet 1985 et 63 concurrents participent à la première phase. Les 10 candidats sélectionnés ont deux défis à relever : deux jardins préexistants sont à relier à l’ensemble et les axes principaux au sein des espaces sont soit perpendiculaires soit en diagonale.

La solution adoptée résulte de la fusion de deux projets proposés, d’une part, par Alain Provost et Jean-Paul Viguier, d’autre part, par Patrick Berger et Gilles Clément. Ainsi, comme aux Invalides ou au Champ-de-Mars, une grande pelouse est placée perpendiculairement à la Seine.

Des jardins en couleurs.

Près du parterre central, sont juxtaposés des jardins sériels, structurés par des murs ou des escaliers. Chacun est associé à une couleur obtenue grâce aux variétés végétales qui y sont plantées mais aussi à un métal, un astre, un cours d’eau et un sens.

Ainsi se succèdent le jardin bleu (cuivre, Vénus, pluie et odorat), le jardin vert (étain, Jupiter, source et ouïe), le jardin orange (mercure, Mercure, ruisseau et toucher), le jardin rouge (fer, Mars, cascade et goût), le jardin argent (argent, Lune, rivière et vue) et enfin le jardin doré (or, Soleil, évaporation et sixième sens).

Derrière la grande surface de pelouse est creusé un bassin entouré d’une serre et d’une orangerie.

Des deux angles, des allées mènent aux deux jardins périphériques : le jardin blanc dédié exclusivement aux enfants et son pendant, le jardin noir, qui ferait davantage le bonheur des botanistes. En effet, il regroupe de nombreuses essences florales – épis, acanthes, rhododendrons – le tout magnifié par 64 jets d’eaux qui réjouissent les yeux et mettront en éveil l’ouïe et l’odorat.


Infos prix :

Entrée du parc gratuite. Ballon Air : 5 € à 12 € en fonction de l’âge et du jour – gratuit pour les moins de 3 ans.


Source images Paris-is-beautiful.com / Happiness as an Art de Vivre :

2064_PARCANDRECITROEN  Source : Shutterstock – Libre de droits

twitter Parc André Citroën | Un parc futuristepinterest Parc André Citroën | Un parc futuristefacebook Parc André Citroën | Un parc futuristegoogle Parc André Citroën | Un parc futuriste

,

Related Places

Place Your Review

Rate this place by clicking a star below :

Upload Image

Attach an image to your review.

Send To Friend

Captcha Verification
captcha image

Send Enquiry

Captcha Verification
captcha image

Claim Listing

What is the claim proccess?

Captcha Verification
captcha image

© 2013 paris-is-beautiful.com, All right reserved fr